jeudi 6 juin 2019

Tu as eu 6 ans le 3 Juin dernier

Ce texte je l'ai publié sur IG lundi dernier, jour de ses 6 ans. Je n'ai pas pris le temps de le faire ici ce jour là, mais je tenais à le publier pour en garder la trace.


Ma toute grande, tu as 6 ans aujourd'hui. 
Il y a 6 ans tu entrais dans nos vies et tu faisais de moi une maman, et de mon homme un papa. Ton papa et ta maman. 
Ma toute grande,  tu nous as fait devenir des parents,  avec les doutes, les inquiétudes, les joies et les petits et grands bonheurs.  
Tu as 6 ans aujourd'hui, dans quelques semaines tu diras aurevoir à la maternelle et bonjour à l'école élémentaire.  
6 ans que tu es avec nous. 
Ma toute grande,  devenue grande soeur il y a 6 mois,  c'est un grand changement mais tu adores ta soeur. 
Ma toute grande continue d'être à la fois mon bébé, et ma grande fille. 


mardi 30 avril 2019

80% de temps de travail


J'ai repris le travail il y a environ 2 mois, et ça a 80%.
C'est un choix personnel que d'avoir repris à 80%.
J'ai fait ce choix pour des raisons personnelles, et je l'ai organisé en partant un peu plus tôt le soir et en ne travaillant pas le mardi après midi.

Mais ce 80%
ce n'est pas pour me la couler douce,
ce n'est pas pour aller faire du shopping,
ce n'est pas pour dormir.

Non ma reprise à 80% elle me permet :
- de rentrer à une heure correcte le soir et donc de compenser les heures de transport,
- de m'occuper de mes filles,
- mais aussi de m'occuper de tout un tas de choses aussi à la maison qu'en dehors,
- de disposer d'un peu de temps le soir et donc de faire un peu moins de chose le week end.

Alors non je ne me la coule pas douce en partant plus tôt le soir, oui j'ai le droit d'être tout de même fatiguée de mes journées ET de mes soirées.
Oui je travaille moins, mais je suis moins payée aussi, et oui j'ai le droit de me sentir dépassée par tout ce que j'ai à faire.

Oui j'ai eu le droit à quelques remarques depuis ma reprise à 80%, pas sur mon travail, mais sur les à côté : la fatigue soit disant moindre, mon rythme de travail qui nécessite une adaptation de la part de mes collègues.
Je n'ai pas relevé sur le coup, mais couplé à une envie de changement, ces remarques se révèlent pour moi des pics un peu plus piquantes que ce je pensais.

Alors bosser à 80% c'est un choix fait par certains parents, pour pleins de raisons, mais n'imaginez pas que ce soit pour se la couler douce. Ce droit est parfois nécessaire pour mener au mieux la barque de la vie personnelle au milieu de l'océan de la vie pro.

mercredi 10 avril 2019

J'ai perdu le fil... #10dumois

Je reviens doucement sur le blog et je profite du rendez vous du 10 du mois d'Egalimere.
L'idée est de partager un texte, une image, une illustration tous les 10 du mois autour d'un thème. 

Le thème de ce mois d'Avril "J'ai perdu le fil ". 

" Et perdre le fil, en ce moment c'est une sensation qui m'envahit. Notamment une fois rentrée à la maison, et que la "2ème journée" commence. 
Je perds le fil de mes idées, 
je perds le fil de ce que veux/dois faire, 
je perds le fil de la conversation avec Minilune, ou Papalune, 
je perds le fil de tout un tas de choses....

Je n'aime pas cette sensation d'avoir le cerveau qui n'est plus vraiment capable de suivre une idée, une action, un truc à faire. Je reviens dans une pièce, je dois refaire une conversation, faire répéter pour être capable de comprendre ce dont on discutait. 
La fatigue est pour une grande part dans tout ça. 
Ce n'est pas grave, juste pénible, et puis comme le dit Syndromeneuroneunique sur Instagram, c'est temporaire. 

Alors j'espère vite retrouver les fils de mon cerveau pour arrêter de les perdre et de m'y faire des noeuds". 

Voilà ma participation à ce rendez vous du 10dumois. 
Vous pouvez aller voir les participations chez Egalimere.



mardi 26 mars 2019

Et puis le retour au travail...

Il fallait que cela arrive un jour, même si j'aurais aimé restée un peu plus avec Ptitétoile, j'ai repris le chemin du boulot avec les trajets en transports en communs qui vont avec.

Je savais que reprendre le travail nécessiterait une adaptation pour tout le monde, mais surtout pour mon bébé et moi.

J'ai fait plusieurs choix pour ma reprise : je continue l'allaitement maternel exclusif, je tire donc mon lait, et je ne travaille qu'à 80%. Je finis plus tôt le soir et je ne travaille pas le mardi après midi. 

J'en suis à ma 3ème semaine de reprise, l'organisation que j'avais envisagé fonctionne pas trop mal le matin. Le soir c'est un peu plus freestyle.

Pour vous donner une idée voilà une journée  "type" pour moi :
Réveil et lever entre 6h15 et 6h30,
Petit déjeuner et tirage de lait
7h00 /7h10 je réveille Ptitétoile et on fait la tétée du matin jusque vers 7h20/7h30.
Pendant ce laps de temps Minilune se lève.
Ensuite c'est habillage, préparation de la glacière avec les biberons pour la nounou,  mon repas de midi, et à 7h50 je sors avec bébé. 
8h00 Je dépose Ptitétoile chez sa nounou et ensuite c'est le combo gagnant : bus, RER, métro et re métro pour être au boulot à 9h. C'est là que c'est sportif ;). 

A la pause déjeuner je tire mon lait au calme dans mon bureau car j'y suis seule. 
Je finis à 16h. De là re métro, métro, RER. Souvent achat du pain et de quelques bricoles sur le chemin de la nounou. 
17h30 je récupére Ptitétoile, puis Minilune. On rentre et on enchaîne avec le tunnel 18h-20h que tous les parents connaissent, avec bains, repas à préparer (ou réchauffé quand j'ai pu anticiper le week end), et tétée.
Après le coucher de Minilune, on s'occupe de Ptitétoile entre tétée du soir, câlins et parfois pleurs. Je tire de nouveau mon lait en buvant ma tisane d'allaitement, accompagnée d'une douceur quand j'ai zappé le dessert au dîner, et je prépare le matériel pour le lendemain matin, et mon repas au passage.
Après tout ça (bon là il est facile 22h30/23h les bons soirs), je file au dodo.

On tient un rythme pas trop mal, la fatigue se fait tout de même sentir.

J'ai trouvé quelques astuces qui me conviennent (c'est perso mais sait-on jamais si ça peut aider une autre maman). 
Tirer mon lait le matin pendant que je prends mon petit déjeuner ça me permet de le faire au calme (tout le monde encore à cette heure là ),et de prendre un petit déjeuner  (quitte à être assise pour tirer mon lait autant manger).
Le soir idem, je bois souvent ma tisane en tirant mon lait au calme dans la cuisine. 
Ce qui m'aide aussi c'est d'anticiper les repas du soir même si je ne les cuisine pas à l'avance.  
Plus de " qu'est ce qu'on va manger ce soir ", biensur on peut changer d'avis mais sinon pas besoin de tergiverser devant les placards.

Reprendre le travail avec 2 enfants à la maison c'est un peu plus sport que lorsqu'il n'y en a qu'un. Ça demande un peu de rodage, mais d'ici quelques semaines on devrait avoir trouvé nos marques.

Concernant l'allaitement avec la reprise du travail je vous en reparlerai quand j'aurai plus de recul. Pour le moment je suis en mode : tant que ça fonctionne je continue, et on verra bien combien de temps ça dure (bon après dans ma tête j'aimerais aller jusqu'à 6 mois minimum, idéalement plus longtemps, mais je crois que c'est Ptitétoile qui décidera). 

Voilà c'est un texte un peu décousu, qui me ressemble pas trop mal en fait. 
Voilà, il faut que chacun trouve son organisation, sa façon de faire selon ses propres contraintes, mais je pense qu'il y a une solution pour chacun, pour chaque famille. 

A bientôt


jeudi 7 février 2019

Et ce deuxième accouchement ....

Ptitétoile est née il y un peu plus de 2 mois maintenant et je viens aujourd'hui vous raconter cet accouchement. J'ai eu besoin de temps avant de venir ici en parler
De temps car cet accouchement je me le suis approprié petit à petit. 

On est le 23 Novembre 2018, il est environ 2h30 du matin. Cela fait environ 2h que j'ai des contractions. Avec Papalune on décide de se préparer pour aller à la maternité. Lui appelle ma soeur pour qu'elle vienne s'occuper de Minilune, et moi je prends une douche. 
Le temps de tout ça on arrive à la maternité vers 4h00. 

A l'accueil on me demande depuis combien de temps j'ai des contractions : 2h env.
C'est un premier bébé ? Non un deuxième. 
Laissez nous quelques minutes on prépare la salle de naissance. 
Les contractions sont régulières et rapprochées mais debout j'arrive à peu près à les gérer. 
On passe en salle de naissance. Les sage femmes sont occupées. 
Une dame m'installe, et nous propose de me poser un monitoring en prévenant que si on ne capte pas ou mal, ce n'est pas grave car elle n'arrive pas à les poser à chaque fois. 
On capte le coeur du bébé. A ce moment là ça peut aller, même si la position augmente la douleur des contractions. 
Je perds les eaux quelques temps après. Mon mari file prévenir deux personnes à l'extérieur de la salle de naissance : "on va le dire aux sages femmes". 

A partir de ce moment là je perds la notion du temps car les contractions sont très douloureuses, et je suis toujours en position semi allongée. 
Une étudiante sage femme vient m'examiner. 
Je ne suis pas trop ce qui se passe, mais je comprends que je suis dilatée. 
Papalune m'expliquera plus tard, que le monitoring a été manipulé et que le coeur de Ptitéloile n'était plus capté. 

La sage femme finit par arriver (combien de temps : aucune idée j'essaie de gérer au mieux mes contractions et je dis à Papalune de demander dès que possible la péridurale). 
Elle s'excuse car elle va devoir me faire un examen vaginal et que ça risque d'être douloureux avec les contractions. 
J'ai bien perdu la poche des eaux, je suis dilatée à 5. Le monitoring capte de nouveau le coeur du bébé.
Il doit se passer un peu de temps et j'entends qu'on demande le médecin. 

La gynécologue arrive, regarde le monitoring, et fait une échographie. 
J'entends Papalune demander si on peut me mettre sous oxygène (comme pour ma grande ça l'avait aidé à supporter le travail et les contractions). 
On répond à Papalune que ce n'est pas possible. 
Je ne sais plus comment, mais je comprends qu'il y a un problème avec le coeur de ma fille.
On nous annonce alors que l'accouchement se fera par césarienne. 

On traverse le couloir pour accèder au bloc. 
Là je suis seule, Papalune reste à l'extérieur. 
Je me transferts tant bien que mal sur la table d'opération entre deux contractions. 
Il fait froid. Je vois la gynécologue entrer dans le bloc. 
Une grosse contraction arrive, avec une bouffée d'angoisse. 
"J'ai peur, j'ai froid, comment va ma fille?". 
Et là l'auxiliaire de puériculture présente me dit de ne pas m'inquiéter, qu'ils sont là, que tout va aller. Je vois la sage femme juste derrière, mains levées prête à accueillir ma fille. 
De l'autre côté, une femme s'approche de moi " Bonjour je suis l'infirmière de bloc, je vais vous endormir". 
De là le masque et je suis anesthésiée. 

5h27 Ptitétoile est née. 
Elle est immédiatement amenée à Papalune et mise en peau à peau.

Je me réveille en salle de naissance. 
Je mets du temps à émerger. 

Papalune est à côté de mon lit, avec Ptitéloile en peau à peau. 
"Elle va bien ? " "Oui elle va bien".  
Je vois Papalune un peu plus loin et j'entends un médecin " on voit où ça en est, si c'est pas bon on la transfert".... "Ca va c'est bon on la garde".  

Une fois que j'ai un peu plus émergé, on me pose ma fille en peau à peau et on fait la tétée d'accueil. Je suis sous un amas de couverture dont une chauffante. 
Petit à petit j'émerge. 
La gynécologue vient nous voir pour nous expliquer que la césarienne en urgence était nécessaire car Ptitétoile était en détresse cardiaque. 
L'anesthésie générale elle nécessaire car je n'avais pas de péridurale et que le temps était compté. 
La gynécologue passera nous voir le lundi suivant pour tout nous réexpliquer calmement. 

On reste un certain temps en salle de naissance, puis on est transférées en chambre. 
Papalune a du s'absenter quelques heures (jury de formation ce matin là). 

Les suites de couches se passeront bien. L'équipe de l'hôpital est top. 
Le chef de service passera me voir pour m'expliquer : 
- un bébé en détresse cardiaque, 
- une césarienne nécessaire, 
- l'explication : le taux de lactate élevé dans le sang. 
Le transfert de Ptitétoile a été évoqué par le pédiatre si ce taux ne baissait pas rapidement (nécessité de soins particuliers indisponibles en maternité de niveau 1), ce qui a été le cas moins d'1h après sa naissance.

J'ai donc accouché par césarienne, en urgence. Oui nous avons eu peur, oui j'ai eu des contractions douloureuses, oui une anesthésie générale. 
Mais ma fille a été en peau à peau dès sa naissance avec son papa, 
je me suis réveillée auprès d'eux, auprès d'elle, j'ai pu faire du peau à peau et la tétée d'accueil. Il y avait un peu de monde en salle de naissance mais l'équipe a tout fait pour que nous puissions être ensemble, tous les 3. 
Ptitétoile a été pesée, mesurée et habillée juste avant que nous soyons transférées en chambre. 

Cet accouchement s'est déroulé très vite : arrivée 4h00, naissance à 5h27, nous avons certes eu peur, mais l'équipe a été présente, y compris dans l'urgence avec des mots rassurants (merci l'auxiliaire de puériculture au bloc, et le pédiatre avec le papa). 

Les suites de couche se sont très bien déroulées. La gynécologue est passée nous voir pour tout nous réexpliquer avec le dossier médical complet. 
La sage femme présente en salle de naissance aussi. 
Le personnel était au courant de cet accouchement en urgence. J'ai bénéficié d'attention, d'écoute et de temps de discutions et d'échanges quand cela était nécessaire. 
L'allaitement s'est mis en place avec juste l'aide nécessaire, sans intrusions, en douceur et dans le respect de mes choix et de mes demandes. 
L'une des sages femmes a pris le temps de me montrer le noeud de base pour porter ma fille en écharpe dans les couloirs de la maternité.


Papalune regrette de ne pas avoir pu couper le cordon, mais a aimé le peau à peau dès la naissance.
Voilà cet accouchement s'est déroulé par césarienne certes, mais c'est mon accouchement, sa naissance, nos premiers moments. 

Je n'avais pas imaginé mon accouchement, encore moins idéalisé. Cet état d'esprit m'a permis d'accepter rapidement ce qui s'est passé, j'ai eu une césarienne, je ne l'ai pas choisi, mais je ne l'ai pas subi non plus...on m'a expliqué, certes rapidement ce qu'il se passait, mais on a dit les mots nécessaires : "il faut que ce bébé sorte rapidement c'est une urgence", et on m'a demandé si j'avais entendu et compris. Je n'ai pas été prise au dépourvu même si tout s'est passé très très vite.
L'exemple de de tout ça c'est il me semble l'infirmière de bloc qui prend le temps de me dire "Bonjour madame, je suis l'infirmière de bloc, je vais vous endormir". Elle s'est présentée avant de me mettre le masque sur le visage. C'est simple comme action, mais pour moi entre ça et les mots rassurants de l'auxiliaire de puériculture, j'ai pu gagner un tout petit peu de sérénité avant l'anesthésie générale. 

Voilà pour le récit de cet accouchement somme toute peu banal et un peu brouillon. 
Je vais revenir à des articles un peu moins personnels et axés bébé/enfant très bientôt. 

N'hésitez pas à laisser un petit mot c'est toujours sympa. 
Belle journée.
 




dimanche 13 janvier 2019

Rendez vous du #10dumois... Et si c'était possible

J'ai envie de débuter l'année 2019 avec ce rendez vous du 10 du mois d'Egalimere que j'aime beaucoup même si je l'ai un peu délaissé fin 2018. 
L'idée est de partager un texte, une image, une illustration tous les 10 du mois autour d'un thème. 

En ce premier mois de 2019 le thème est d'actualité " Et si c'était possible". 

" Pour cette année 2019, et si c'était possible pour moi : 
- de changer de travail, 
- de signer quelques mots avec P'tite Etoile et Minilune, 
- de faire face à notre nouvelle vie à 4. 

Et si c'était possible pour nous, pour Papalune : 
- de pérenniser son activité freelance, 
- de trouver du temps tous les 4 malgré le travail, la gestion de la maison, des papiers, la combinaison vie pro/ vie perso. 

Et puis on va essayer de gérer le déménagement lorsque notre appartement sera livré. 

Et si 2019 était l'année de tous les possibles? Ce serait top non ?". 

Voilà ma participation à ce 1er rendez vous du 10dumois. 
Vous pouvez aller voir les participations chez Egalimere


vendredi 26 octobre 2018

Petite liste pour mon deuxième bébé


Avec l'arrivée de notre 2éme petite puce, nous allons réutiliser pas mal de choses de Minilune. 





Mais voilà entre un bébé d'été et un bébé d'hiver il y a des différences, et on a souvent envie de petites choses juste pour ce nouveau petit bébé. 




Je vous reparlerai des objets que l'on va réutiliser, ou que l'on a acheté d'occasions. 




Pour aujourd'hui je voulais vous parler des petits objets "plaisirs" qui pourraient figurer sur une liste de naissance. 





Il y a des produits que j'ai déjà acheté, et d'autres qui pourront venir par la suite. 




Voilà donc quelques objets qui me font de l’œil car je les trouve pratiques, jolis.....

On va commencer par le sommeil de bébé, et là c'est une veilleuse Babymoov qui me fait de l'oeil : 

Veilleuse Squeezy de Babymoov


Je la trouve toute mimi, et en gris elle s'accordera avec pleins d'idées déco pour la future chambre de bébé (dans notre futur appartement). 
La veilleuse est offerte.




Pour les souvenirs il y a ces jolies cartes de chez Happiness Moment : 




Cartes étapes pour la première année de chez Happiness Moment version Little Fox Girl
Les cartes sont offertes
On continue avec les objets pour la chambre de bébé, mais celui là pourra par la suite être un beau jouet. En bois et avec de jolis couleurs l'arc en ciel pastel de Grimm's fait aussi partie de cette liste. 





Il existe en 2 tailles je crois, et sur plusieurs boutiques. Ici j'ai choisi la version moyenne en pastel. 



Arc en ciel Grimm's disponible sur plusieurs boutiques et notamment par  (boutique Louli des Bois)
L'arc en ciel est offert



Pour le change de bébé j'ai envie d'essayer le kit de chez "Les tendances d'Emma". Un oli kit pour s'initier au lavable. J'utilise déjà des produits de chez Les tendances d'Emma pour moi, donc je me dis que continuer sur cette lancée ce serait pas mal. 
Kit Eco chou de chez "Les tendances d'Emma"
Je souhaite allaiter, mais pour la suite il faudra un moment ou un autre que l'on utilise des biberons, et des kits repas. 





Pour les biberons, j'ai déjà acheté 2 biberons MAM en verre (on avait cette marque là pour Minilune et on en a été ravis). 



Biberon en verre MAM


Pour les sorties, et éviter la casse des biberons en verre, j'ai envie d’investir dans un biberon en inox (Merci à 40ans4enfants pour l'info), qui pourra en plus se transformer en gourde de sport par la suite. 




Biberon Inox Pura, trouvé sur la boutique Brindilles


On continue avec les repas et deux produits différents pour cette étape, même si elle viendra beaucoup plus tard. 




Une assiette EZPZ en silicone. J'ai vu ce produit chez plusieurs blogueuses et l'idée que bébé ne pourra pas "balancer" son repas me plait bien. 



Plat EZPZ Gris, disponible notamment chez Oxybul
L'assiette est offerte

On finit par un dernier produit que j'ai vu chez Little Cécile ( une très jolie boutique près de Lille, hélas trop loin de chez moi). 





Il s'agit d'un set repas Panda de chez Liewood. 




Set Panda de chez Liewood, disponible chez Little Cécile (pour les gens du Nord) ou chez Berceau magique
Le set panda est offert 😉


Voilà pour cette liste de petites choses que je trouve trop mimi pour un cadeau de naissance. 




En attendant l'arrivée de bébé 2, je vais finir de préparer quelques petites choses, et me reposer. 




Belle journée. 







lundi 15 octobre 2018

Le 3eme trimestre de grossesse

J'ai entamé depuis quelques semaines déjà ce dernier trimestre de grossesse. 
J'en suis à 35sa + quelques jours. Dans un peu plus d'1mois nous serons 4, une deuxième petite fille viendra agrandir la famille.
Ce 3eme trimestre il est à la fois le bienvenu (Minilune s'impatiente), pour moi qui voulais profiter de ma grossesse. J'ai été arrêtée 3 semaines avant le congé maternité pour causes de contractions. Depuis j'essaie de me reposer et de profiter mais c'est sans compter les rendez vous médicaux (dont les cours de préparation dont je vous reparle bientôt), et un bébé qui va bien mais qui bouge beaucoup et adore mes côtes et mon côté droit (difficile de dormir parfois ou de faire la sieste en journée).

La 3eme échographie a été faite il y a peu, bébé 2 sera un petit gabarit comme sa soeur, elles font le même poids (le gynéco a  comparé les échographies), mais bébé 2 sera peut être un peu plus grande.

Je switche maintenant sur un suivi à l'hôpital, avec des sages femmes.
Ce 3eme trimestre passe à la fois vite et doucement comme toute la grossesse en fait.
On prépare doucement son espace dans notre appartement, on finalise les quelques achats et les quelques lessives et on attend doucement son arrivée.

Je prépare aussi les idées cadeaux que l'on me réclame ces derniers temps et qui pourra aussi servir pour les fêtes de fin d'année qui vont aussi arriver assez vite. 

 Je partage aussi pas mal sur Instagram alors n’hésitez pas à m'y rejoindre. 

Bonne soirée.